mincouv1709777

Résumé :

Convoqués par le médecin d'un hôpital du sud des Etats-Unis, Arthur et Margaret Crawfield apprennent que leur fils Peter - atteint d'une mucoviscidose arrivée en phase terminale - n'est pas leur enfant biologique. Les examens génétiques sont formels. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a eu un échange de bébés à la maternité dix-neuf ans plus tôt ...
Lorsque l'inéluctable survient, les Crawfield ne peuvent s'empêcher de penser qu'ils ont un autre fils aux Etats-Unis ou ailleurs. Ils décident de tout mettre en œuvre pour le retrouver. Même s'ils ont conscience que leurs démarches vont bouleverser la vie d'une autre famille.

Mon avis :

J’ai choisi ce livre à la biblio pour participer au chalenge Un mot, des titres pour le mot “aussi”.

A la lecture du résumé, je pensais que le roman allait tourner autour de la quête des Crawfield qui apprennent que leur fils Peter n’est pas leur enfant biologique. Ils auraient été victimes d’un échange de bébés à la maternité dix-neuf ans plus tôt. Les tests effectués dans le cadre de la maladie dont souffre Peter sont formels; il ne peut être le fils d’Arthur et Margaret Crawfield. Quelques temps après, lorsque Peter décède de sa maladie, Arthur et Margaret décident de retrouver leur fils biologique. Une enquête permettra d’identifier l’autre famille.

A partir de là, le roman est surtout accès sur cette autre famille; les Rice et notamment  sur Laura, la mère biologique de Peter. Laura est mariée à Bud. Ils ont deux garçons, Tom âgé de dix-neuf ans et Timmy, âgé de onze ans atteint comme Peter de la mucoviscidose. Laura est à une période de sa vie où une introspection s’impose à elle. On ressent rapidement qu’elle n’est pas épanouie dans son rôle d’épouse. De plus, elle découvre avec effroi que son fils ainé est enrôlé dans un groupe de jeunes étudiants racistes et antisémites. Elle n’aura pas le soutien espéré de la part de son époux qui ne semble pas choqué par les opinions de son fils.

Un échange de bébés, entre deux familles de religions différentes. La nouvelle tombe en pleine campagne électorale dans cet état sud américain. Pour les Rice c’est un vrai cauchemar. Comment Tom réagira lorsqu’il apprendra que ses parents biologiques sont juifs?  Comment ces deux familles vont pouvoir se rapprocher et comment chacun gèrera la situation?

Des sujets brulants, une histoire aux multiples rebondissements, des personnages très série TV, voilà un cocktail idéal pour un scénario  de téléfilm américain de début d’après-midi.

La lecture n’était pas déplaisante. Laura est attachante, tout comme les Crawfield. Je ne m’attendais pas à une telle fresque. La dernière partie de l’histoire est, selon moi, vraiment tirée par les cheveux. Belva Plain, n’a pas fait les choses à moitié. Dommage!

 

682754logodxfd3o