couv64321365

Résumé :

En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...

Mon avis :

Un roman épistolaire moderne, drôle, triste et original.

Tout démarre sur un quiproquo, lorsqu’Emmi adresse un mail de résiliation d’abonnement au mauvais destinataire; Léo Leike .

D’entrée, le ton est donné; sarcasme et humour seront au rendez-vous de ce qui va devenir un échange épistolaire quotidien.

Au fil de ces dialogues, les deux personnages se découvrent. Des liens se tissent.

Lui sort difficilement d’une histoire d’amour chaotique et destructrice faite de ruptures et de réconciliations. Elle, est mariée et semble parfaitement heureuse et satisfaite de son couple. Et pourtant l’un comme l’autre ne peuvent se passer de leurs échangent.

Et s’ils se rencontraient? Il en a très envie. Elle hésite. Il se dévoile, elle renforce sa carapace. Oseront-ils sauter le pas?

Il sent que derrière son apparence de femme forte, bien mariée et fidèle se cache un être plus fragile et complexe qu’il n’y paraît…

Le jeu du chat et de la souris tient le lecteur en haleine. Léo est attachant, Emmi l’est beaucoup moins. La fin est intéressante.

Je lirai certainement la suite par curiosité.

 

dxfd3o