couv28611720

Résumé :

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique. Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l’attendre sur son île en espérant qu’il survivra, à moins de forcer le destin… Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l’appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille et ce père dont on refuse de lui parler.

Mon avis :

Lorsque j’entends parler d’un roman susceptible de me plaire et dont l’intrigue se déroule en Ecosse je le note illico en vue de participer au chalenge Ecosse sur Livraddict. Voilà comment Une lettre de vous a atterri dans ma wish list. Il en est sorti pour le VOUS de son titre pour le chalenge Un mot des titres toujours sur livraddict.

J’aime le style épistolaire. A travers leurs correspondances les personnages semblent réels, le récit est intime et le rythme agréable. J’ai été ravie de lire Une lettre de vous car l’histoire est touchante et parce que j’apprécie les intrigues qui lèvent le voile sur un secret familial. Le personnage principal, Elspeth, poétesse insulaire, m’a beaucoup plu par sa modernité et sa liberté de penser. J’ai aimé suivre l’enquête menée par sa fille Margaret à la quête de son passé. Dans ce livre les femmes ont la part belle. Elles sont fortes, indépendantes et volontaires.

Les personnages masculins tiennent aussi leur place. Essentiellement David, le jeune admirateur américain par lequel tout commence lorsqu’il ose adresser cette première lettre à Elspeth. Son insouciance et son optimise du début peuvent lasser. Mais par la suite son personnage murit et s’étoffe. Il devient attachant. Son histoire avec Elspeth est bouleversante à souhait.

Ces hommes qui partent au combat plein d’entrain et de bravoure sont émouvants par leur insouciance et leurs idéaux. Les femmes quant à elles ont bien conscience de la réalité des évènements et en mesurent les dangers. L’attente pour ces dernières est insoutenable. Elspeth n’y échappera pas et sa vie en sera bouleversée.

L’originalité de ce roman épistolaire est que plus de deux plumes participent à ces échanges et l’auteur nous fait traverser deux époques mais je n’ai pas trouvé cela dérangeant. On ne perd absolument pas le fil de l’histoire.

Les passages décrivant l’île de Skye en Ecosse m’ont beaucoup plu. C’est un endroit que j’aimerais découvrir. Une partie du récit se déroule aussi à Edimbourg. L’américaine Jessica Brockmole a vécu plusieurs années en Ecosse. Elle aurait eu l’idée de ce roman lors d’un long voyage entre l’île de Skye et Edimbourg.

Une histoire d’amour ultra romancée et agréable à lire. Une belle découverte que je ne peux que conseiller aux amatrices de romances.

 

Challenge Ecosse 02gourma16