Résumé :

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?

 

Mon avis :

Ce récit a été choisi pour le book club de juillet sur Livraddict. Impossible pour moi de passer à côté d’un rendez-vous avec la reine du roman policier!

Ce fut un plaisir de me replonger dans une énigme d’Agatha Christie.

Il s’agit là d’un huis clos où chacun pourrait être le coupable. Dix personnes se retrouvent piégées sur une île,  manipulées par un meurtrier bien décidé à exécuter chacune d’entre elles au rythme d’une comptine composée de dix strophes. Après chaque meurtre, une statuette disparait. Au départ la collection en comptait dix; autant que d’invités. Au sein du groupe, l’ambiance devient vite pesante, le malaise s’installe laissant place à la panique. J’ai eu l’impression que ces personnages qui paraissaient normaux au début du récit sombraient rapidement dans la folie. Et la grande demeure coupée du monde renforçe cette impression.

Cette intrigue sans enquêteur laissant la parole à chacun des personnages, laisse tout envisager. On a envie d’aller au bout de l’histoire pour découvrir l’issue.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur présente les personnages au début du récit alors que chacun est en route pour l’île du Nègre. Cela brosse leurs portraits avant qu’ils ne se retrouvent piégés sur l’île. On reconnaît bien là le style de l’auteur.

Je suis tombée dans le jeu de l'auteur en soupçonnant à tour de rôle chacun des protagonistes. J’ai essayé de deviner le moyen que le meurtrier utiliserait pour coller aux strophes de la comptine.J’ai l’impression d’avoir été menée en bateau durant tout le récit.  Il faudra attendre les dernières pages pour que tout soit dévoilé.

Un bon moment de lecture qui m’a redonné envie de lire d’autres romans de l’auteur.

gourma16