9782748505818

Résumé :

Pour le faire revenir à la vie, un père entreprend de raconter à son fils Michaël, dans le coma, une histoire qu'il pensait ne jamais dire à personne... Cette histoire, c'est celle d'Astro Man et de Catfish, deux garçons qui, à quinze ans, avaient une vision bien précise de leur avenir : ils voulaient devenir des stars du rock, des guitar heroes... Ils avaient juré, aussi, que leurs routes ne se sépareraient jamais. Mais tandis qu'à force de travail Catfish devenait un honnête guitariste, il apparut très vite qu'Astro Man avait cette petite chose en plus, à la fois évidente et indéfinissable, à laquelle on reconnait le génie.

Mon avis :

J’ai découvert Marcus Malte avec ce roman jeunesse choisi pour son titre. En lisant Glasgow, j’ai pensé chalenge Ecosse! Mais l’histoire n’a rien à voir avec l’Ecosse. L’échelle de Glasgow est un indicateur de l'état de conscience qui permet aux médecins de choisir une stratégie dans l'optique du maintien des fonctions vitales.

Dans ce roman il s’agit de l’état de conscience de Michaël; un ado dans le coma. Le narrateur, son père, tente de lui donner envie de s’accrocher à la vie.

A chacune de ses visites, il lui raconte les bribes d’une histoire enfouie dans son coeur. Une histoire passée sous silence jusque-là. Elle raconte le destin de deux adolescents, Catfish et Astro man, presque frères tellement ils sont amis. Une même passion les unis ; la guitare. Oui mais voilà, l’un d’eux se distinguera dans cette discipline. Alors, qu’adviendra-t-il de cette belle amitié ?

Michaël entend-il son père? Et si oui, réagira-t-il?

Ce petit livre (128 pages) est à mettre aussi entre les mains des adultes car il y a là deux lectures.  Le lecteur ado, réalisera que les parents sont eux aussi passés par là et que sous l’adulte qui gère, demeure indéniablement l’adolescent qu’il fut. Un récit qui rappel aux adultes combien l’adolescence fragilise. Une période délicate pour les parents  où tout est une question de mesure; ni trop ni trop peu. Mais là il n’existe pas d’échelle permettant de choisir la bonne stratégie.

Le récit est prenant. Des phrases courtes, un monologue franc et direct rendent la lecture rapide.

Je compte bien découvrir d’autres romans de l’auteur car son style m’a beaucoup plu!